Le budget municipal 2019

Le contexte de baisse continuelle des dotations de l’Etat oblige les collectivités à explorer toutes les sources d’économie et de financements pour leurs projets.

Dotation Globale de Fonctionnement attribuée par l’Etat à la commune
Budget 2019

Ainsi, la commune de Parçay-Meslay a activement travaillé à la recherche de financements des projets. En plus de la diversification des ressources financières en matière d’investissement, la Commune maintient l’effort d’économie budgétaire et d’optimisation soutenue des dépenses de fonctionnement.

 

En 2019, l’équipe municipale réaffirme sa détermination à poursuivre les projets actés mais aussi à fixer les priorités d’un développement équilibré de la commune dans un cadre de vie de qualité, tout en poursuivant sa volonté politique de ne pas augmenter la pression fiscale sur les Parcillons afin de leur permettre de conserver leur pouvoir d’achat.

Le budget de fonctionnement s’emploie à résoudre la délicate équation entre stabilité de la fiscalité, baisse des dotations et maintien de la qualité des services de proximité pour les Parcillons.

Dépenses de fonctionnement par secteur

TOTAL de 2 719 898 €

Les dépenses de fonctionnement concernent tous les frais nécessaires au bon fonctionnement de la collectivité comme l’entretien de voirie, des bâtiments, les salaires du personnel, les charges liées à l’action sociale, à l’enseignement, aux subventions aux associations…

Dépenses de fonctionnement par secteur
Recettes de fonctionnement par secteur

TOTAL de 2 719 898 €

Impôts et taxes (Taxe habitation, taxe foncière bâtie, taxe foncière non bâtie, attribution de compensation…)

2 124 930 €

Produits des services (facturation restauration scolaire, services périscolaires…)

320 860 €

Les dotations de l’Etat, subventions et participations (Dotation globale de fonctionnement …)

89 300 €

Autres produits de gestion courante (locations salles, travaux en régie, excédent reporté…)

184 808 €

Parçay-Meslay : Taux 2019

  • Taxe d'habitation : 13.32 %
  • Taxe foncière "bâti" : 17.12 %
  • Taxe foncière "non bâti" : 38.34%

 

Ces trois taux sont parmi les plus bas de la Métropole et des communes environnantes.

Le budget d’investissement se compose également de dépenses et de recettes qui s’équilibrent. D'une part, du côté des dépenses, les frais liés à la réalisation d’infrastructures (bâtiments, aménagement de voirie) mais également le mobilier, les équipements dans les différents services, D'autre part en recettes, l’autofinancement, les subventions, le FCTVA (Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée) et l’emprunt si besoin.

Dépenses d’investissement

Dans tous les secteurs, l’action de l’équipe municipale traduit un fort engagement en faveur d’une politique publique locale de proximité, au plus près des habitants, en réponse à leurs attentes et en fonction des besoins de la commune. Pour 2019, les dépenses d’investissement s’élevant à 2 010 788 € sont réparties sur les projets, travaux et équipements suivants :

Aménagement de voirie (voir détail ci-après)

1 075 250.39 €

Bâtiments et accessibilité 

693 035.92 €

Environnement, patrimoine (aménagement cimetière, travaux église, parcours santé Château Gaillard…)

75 731.69 €

Remboursement du capital de la dette

166 270 €

Les principaux investissements en 2019 dans le détail :

  • Voiries : 750 000 €
  • Mairie principale (ravalement et couverture) : 250 000 €
  • Véhicule des Services techniques : 35 000 €
  • Contrôle des accès des bâtiments : 40 000 €
  • Traitement acoustique : crèche et Centre de Loisirs : 35 000 €
  • Arrosage automatique : terrain de football : 30 000 €
  • Cimetière : 22 000 €
  • Bungalow périscolaire : 100 000 €
  • Travaux écoles : 40 000 €
  • Orangerie : 15 000 €
  • Parcours Santé : bois de Château Gaillard : 26 000 €
  • Diagnostic et début de la restauration de l’église : 23 000 €
  • Logis seigneurial (achat) : 500 000 €
Budget et projets 2019 en voirie
  • Finalisation de l’aménagement des abords des commerces du centre bourg (rue de la Mairie)
  • Enfouissement des réseaux aériens, restauration des réseaux d’eau et d’assainissement de la Résidence de Frasne avant l’aménagement de surface en 2020.
  • Enfouissement des réseaux aériens, restauration du réseau d’eau potable, création et restauration du réseau d’eau pluviale avant l’aménagement de surface en 2020 de la Mulocherie / Route de Vernou.
  • Mur de soutènement rue de la Dorerie.
  • Aménagements de chaussées :
    • rue de la Dorerie
    • de la Russinerie
    • des Sports
  • Développement durable : remplacement des luminaires anciens et coûteux par des équipements LED :         
    • rue de l'Etain
    • allée des Oiseaux
    • résidence de la Petite Héraudière
    • rue des Sports
Recettes d’investissement

Les recettes d’investissement se composent du fonds de compensation de la taxe d’aménagement, de l’épargne, des subventions, des excédents de l’année précédente mais également de l’emprunt (pas de prévisions en 2019). Les recettes d’investissement s’élevant à 2 010 788 € sont réparties de la manière suivante :

Récupération T.V.A et Taxe d’aménagement

70 000 €

Autofinancement, épargne

1 853 584.20 €

Subventions

20 703.80 €

Amortissements

66 000 €

Eléments marquants du budget 2019 :

  • Poursuite du désendettement
  • Augmentation de notre capacité d’autofinancement
  • Augmentation des travaux de voirie :
    • 300 000 € en 2017
    • 600 000 € en 2018
    • 750 000 € en 2019
  • Poursuite de la restauration des bâtiments communaux (Mairie, Eglise…)

Prise en compte des projets importants dans les années à venir pour lesquels la commune devra recourir aux emprunts tout en conservant un autofinancement pour la poursuite de son programme de restauration de ses équipements.